Lion d’Afrique : Pourquoi est-ce le roi de animaux ?

Lion d'Afrique

De la famille des Felidiae et appartenant à la sous-famille des Pantherinae, le lion d’Afrique est un mammifère au physique majestueux. Le lion a un corps imposant mesurant entre 1,40 mètre et 2,10 mètres selon le sexe et une hauteur au garrot comprise entre 1,10 mètre et 1,50 mètre. Au postérieur se balance une longue queue de 0,90 mètre au bout duquel évoluent des poils formant un pinceau. Le lion d’Afrique pèse 120 kg pour une femelle, mais peut atteindre les 250 kg pour un mâle. Son long corps trapu est supporté par quatre pattes charnues et musclées.

Le lion mâle arbore une jolie crinière bien touffue noire, fauve ou brun foncé, symbole de sa force et de sa virilité, et c’est ainsi qu’il est appelé « roi des animaux ». Le corps du lion d’Afrique est couvert d’un pelage plutôt court, de couleur sable, jaunâtre, chamoisé ou encore ocre. En plus du dimorphisme entre le mâle et la femelle, le sexe se distingue également avec la couleur de la face ventrale. Le mâle possède une fourrure chamoisée au niveau du ventre tandis que la femelle l’a en blanc. Les lions blancs, tout comme chez les tigres, sont des spécimens atteints de leucitisme. On rencontre essentiellement le lion d’Afrique dans les savanes ou dans les forêts, au beau milieu de la jungle. Les femelles sont beaucoup plus endurantes et vivent entre 14 et 20 ans, et les mâles ont une espérance de vie de 7 ans en moyenne, mais certains individus arrivent à vivre jusqu’à 12 ans.

Le lion d’Afrique, de la puissance dans les muscles

Affichant un très beau corps et un tempérament courageux, le lion d’Afrique adulte occupe le haut de la chaîne alimentaire, puisqu’il n’a pas de prédateurs, sauf quand il se trouve sur les bords de point d’eau où il pourrait se faire attaquer par un crocodile. Les jeunes lions peuvent également faire l‘objet de traque d’une meute d’hyènes.

On attribue au lion d’Afrique le titre d’agile chasseur. En réalité, ce sont les lionnes qui chassent, et ces femelles sont de fines traqueuses qui s’en prennent à leurs proies en adoptant une certaine stratégie. Quand les lionnes chassent la nuit, à l‘aube ou au crépuscule, elles entourent la proie pour l’achever ensuite. En vrai patriarche, le lion occupe toujours la plus haute place dans la hiérarchie et se sert de la proie en premier.

Le lion d’Afrique et ses spécificités

Le lion d’Afrique, contrairement aux autres félins, vit en meute, c’est un animal grégaire. Une meute peut être composée de trois individus à une trentaine. Une meute est constituée d’un mâle dominant, de plusieurs femelles et de quelques jeunes mâles. Le mâle dominant aura pour rôle la protection de son territoire et des lionnes quand ces dernières partent à la chasse. Il est à noter que la femelle est dotée d’une grande force, ce qui lui permet de réaliser un bond de 12 mètres de longueur et peut atteindre les 4 mètres de hauteur. La majeure partie de la journée du lion est consacrée à l’inactivité et à la sieste, toutefois, il peut participer à la prise d’une proie plus imposante et plus forte.

Ce grand carnivore apprécie particulièrement la viande des bovidés comme les élands, les gnous et les buffles. Le lion se sert également de la viande de cobe et de koudou. Il peut aussi se servir de girafe, de zèbre, de phacochère, mais occasionnellement, le lion chasse des éléphanteaux et des jeunes hippopotames. Le crocodile et le lion sont ennemis, mais le lion est également friand de la viande de crocodile. La chasse se fait en général en groupe, mais quand la lionne chasse seule, elle s’en prend aux petites proies, comme les reptiles, le porc-épic, les singes. La ration journalière du lion est d’environ 7 kg de viande, mais il peut ingérer jusqu’à 40 kg. Avec un grand repas composé de grands gibiers, le lion peut sauter des repas, et supporte plusieurs jours sans manger.

Le lion entame ses expériences sexuelles à l’âge de 3 ou 4 ans, mais le mâle devra attendre le consentement de la femelle. Il n’y a pas de saison propice à la reproduction, l’accouplement se fera quand le mâle est sûr de la fécondité de la femelle. Il reconnaît alors une femelle en chaleur grâce à son organe voméro-nasal qui se situe sur le palais, lui permettant de sentir les phéromones. Le mâle doit être actif seulement pendant quatre jours, la durée de l’œstrus de la femelle. Il se pourrait que l’accouplement soit renouvelé plusieurs fois, jusqu’à 50 fois par jour. La gestation chez les lions dure 4 mois, et, à terme, la femelle donne naissance entre un et quatre lionceaux pour une seule portée.

Les six premières semaines, les lionceaux seront allaités par la maman. L’éducation et le sevrage seront ensuite assurés par les femelles du clan. Au bout de deux ans d’apprentissage à la survie et à la chasse, le jeune lion se sent prêt à être autonome.

La survie des lions d’Afrique devenue préoccupante

On rencontre essentiellement le lion d’Afrique dans les savanes subsahariennes. Toutefois, certaines réserves et zones protégées sont aménagées pour les accueillir, essentiellement au Kenya, en Tanzanie et en Afrique du Sud. À l’état sauvage, on ne rencontre plus le lion d’Afrique que dans cinq pays africains, à savoir le Sénégal, le Nigéria, le Bénin, le Niger et le Burkina Faso. Si l’UICN l’avait inscrit dans la catégorie des espèces vulnérables, actuellement, la situation du lion de l’Afrique de l’Ouest est passée en revue et l’espèce est classée dans la liste des animaux « en danger critique d’extinction ». Selon les chercheurs, le lion pourrait disparaître en 2050 sans mesure draconienne.

Les principales causes qui portent préjudice à cette espèce sont la déforestation en masse de la savane et l’avancée de l’urbanisation. L’usage des zones sauvages pour l’agriculture intensive expose également le lion au danger. Il existe toujours des braconniers qui tuent les lions rien que pour être commercialisés auprès des gens nantis et adeptes de chasse pour en faire des trophées chez eux. Les organismes internationaux se battent pour préserver cette espèce en sensibilisant les populations humaines environnantes.

Contempler le lion d’Afrique en toute quiétude

Le lion est considéré comme l’animal le plus puissant au monde. C’est ainsi que certaines personnalités mondiales ont emprunté le nom pour être associé à leur patronyme : Richard Cœur de Lion, le Lion Conquérant de la Tribu de Juda pour l’empereur Hailé Sélassié ou encore Lion du Panshir pour le général Massoud. Le lion a inspiré les grands producteurs de dessin animé, et voilà que « Le Roi Lion » constitue un grand chef-d’œuvre qui a bercé l’enfance. Voir Mufasa et Simba en vrai sera une aubaine pour les enfants.

On n’aura peut-être pas l’occasion de se rendre dans les parcs africains qui abritent des lions d’Afrique, mais on peut très bien voir le « Roi de la jungle » dans un parc zoologique sécurisé en France. Il est aussi possible de suivre les gestes des soigneurs et nourrisseurs qui servent le repas des pensionnaires. Il est également envisageable d’immortaliser son passage dans le parc et revivre cette belle expérience en photo. Observer le lion d’Afrique sera ainsi dans la liste des souhaits qui se sont réalisés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.