Les 10 meilleures choses à faire à Bordeaux

Centre ville de bordeaux

Capitale de l’industrie viticole mondiale, Bordeaux est un mélange enivrant de grandeur du XVIIIe siècle, de musées de premier ordre, d’églises anciennes et de quartiers animés. Une récente métamorphose a rendu la ville encore plus séduisante : la perle de l’Aquitaine. Le centre historique de la ville a été rénové dans sa splendeur d’origine et les rives de la Garonne sont désormais bordées de jardins, de parcs et de cafés en plein air. Avec sa géographie plate, la marche à pied et le vélo ont toujours été un mode de transport privilégié à Bordeaux, mais un nouveau système de tramway a rendu la ville encore plus facile à naviguer.

La ville du sud-ouest de la France est un point de départ idéal pour des excursions dans la région viticole, et Bordeaux regorge également de curiosités et d’attractions, dont des restaurants et des bars où les visiteurs peuvent déguster les vins des 57 appellations de la région. Des nuits à l’opéra aux journées passées à explorer les boutiques de luxe autour de l’élégante Place Gambetta, il y a toujours des choses passionnantes à faire à Bordeaux.

1. Place de la Bourse

Aucune visite de Bordeaux n’est complète sans une visite de la place la plus célèbre de la ville. La Place de la Bourse est un symbole de Bordeaux depuis sa création au début des années 1700. Conçue par Jacques Gabriel, architecte du roi Louis XV, la conception ouverte de la place représente la fin des villes fortifiées de l’époque médiévale. Entourée d’élégants édifices du XVIIIe siècle sur trois côtés, la place était à l’origine séparée de la Garonne par des balustrades. Aujourd’hui, un plan d’eau peu profond, le Miroir d’Eau, marque la frontière entre la place et le ruisseau.

2. Grand Théâtre de Bordeaux

Conçu par le célèbre architecte Victor Louis, le Grand Théâtre du XVIIIe siècle est l’attraction culturelle phare de Bordeaux. Son extérieur néoclassique avec son défilé de colonnes corinthiennes permet aux visiteurs de savoir qu’ils sont sur le point d’entrer dans un temple dédié aux arts du spectacle. A l’intérieur se trouve un grand foyer orné de statues de marbre qui mène à une superbe salle bleue et dorée décorée de fresques et d’un lustre en cristal massif. Ouvert en 1780 et restauré en 1991, le théâtre abrite l’Opéra National de Bordeaux. Le théâtre où Marius Petipa a présenté des ballets dans les années 1840 accueille également le Ballet National de Bordeaux.

3. Cathédrale de Bordeaux

La Cathédrale Saint-André de Bordeaux est surtout connue comme l’endroit où Aliénor d’Aquitaine, 13 ans, a épousé Louis VII. Elle est située dans la partie sud du quartier historique de la ville. Bien qu’il ne reste qu’un seul mur de la nef d’origine du XIe siècle, les arcades de la cathédrale, l’orgue en bois finement sculpté, la façade taillée dans la pierre et le clocher séparé méritent une visite. Depuis 2015, la cathédrale abrite également une collection d’objets religieux légués à l’État par feu le chanoine Marcadé. Il comprend 42 manuscrits enluminés réalisés entre le XIVe et le XVIe siècle.

4. Musée d’Aquitaine

L’un des meilleurs endroits pour explorer l’histoire de France hors de Paris, le Musée de l’Aquitaine retrace l’histoire de la région de la préhistoire à nos jours. Inauguré en 1987, le musée est aussi le lieu de sépulture de l’homme d’Etat, philosophe et écrivain Michel Eyquem de Montaigne, considéré comme le plus célèbre Bordelais de l’histoire. La vie d’Aliénor d’Aquitaine est bien représentée ici aussi, tout comme celle d’Edouard de Woodstock, fils du roi Edouard III connu en France sous le nom de Prince Noir. Il y a aussi une reproduction détaillée de quelques peintures rupestres préhistoriques de Lascaux.

5. Rue Sainte-Catherine

L’une des plus longues rues piétonnes d’Europe, la rue Sainte-Catherine est fermée à la circulation depuis 1984. Il a été entièrement rénové au début des années 2000. Le nord de la rue, bordé de grandes chaînes et de détaillants français, est une destination de choix pour le shopping. L’entrée du centre commercial historique de la Galerie Bordelaise est située près du point le plus au nord de la rue. Avec ses nombreux restaurants, cafés et boutiques, la partie sud de la ville est populaire auprès de plus de 60 000 étudiants. Au centre de la rue se trouve la Place Saint-Projet, une jolie place où les visiteurs peuvent se détendre et contempler leur prochaine destination.

6. Porte Cailhau

Située place du Palais sur les rives de la Garonne, la Porte Cailhau était autrefois l’entrée principale de la ville. Conçue comme un monument à Charles VIII, la porte médiévale ressemble beaucoup à ce qu’elle était lorsqu’elle a été construite en 1495. D’une hauteur de 10 étages, au sommet de sa tourelle, il était autrefois incorporé dans les remparts de la ville. La porte est d’intérêt architectural car elle contient des éléments gothiques et Renaissance. Une exposition présente les types d’outils et de matériaux utilisés pour sa construction.

7. Basilique Saint-Michel

Le clocher du XVe siècle, connu sous le nom de La Flèche, est l’attraction principale de la charmante Basilique Saint Michel. Le sol autour de Bordeaux est peut-être parfait pour la culture de la vigne, mais le sous-sol est trop faible pour supporter des structures lourdes, de sorte que la tour mince de 37 étages a été construite à côté de la cathédrale plutôt qu’au sommet. Les visiteurs peuvent gravir les 230 marches qui mènent au sommet pour profiter d’une vue panoramique de la ville. A l’intérieur de l’église gothique, une représentation de saint Michel tuant le dragon orne la chaire. L’orgue récemment restauré est également un élément marquant.

8. Musée des Beaux Arts de Bordeaux

Les amateurs d’art ne manqueront pas d’être impressionnés par le magnifique Musée des Beaux-Arts de Bordeaux. Créée en 1801, la collection permanente du musée récemment rénové s’étend sur deux ailes et présente des chefs-d’œuvre du XVe au XXe siècle. Enrichie par l’art saisi pendant les guerres napoléoniennes, l’exposition comprend des œuvres des plus grands artistes européens, du Titien et de Véronèse à Renoir et Rubens. L’art français et néerlandais du XIXe siècle est particulièrement bien représenté. Les expositions thématiques de la Galerie des Beaux-Arts, située à proximité, permettent aux visiteurs de découvrir en profondeur la vaste collection du musée.

9. Porte de la Grosse Cloche

Deuxième porte médiévale de Bordeaux, la Porte de la Grosse Cloche doit son nom à la « grande cloche » installée dans sa tour centrale en 1775. Construit sur les vestiges d’un portail antérieur du XIIIe siècle, le beffroi lui-même a été ajouté au XVe siècle. Entouré de deux tours circulaires, le beffroi est l’un des points d’intérêt les plus appréciés de la ville. Baptisée Armande-Louise, la cloche géante sonne six fois par an pour commémorer des événements comme le Storming de la Bastille et le Jour de la Victoire en Europe. La porte d’entrée servait autrefois de prison et les visites guidées conduisent les visiteurs dans les donjons connus sous le nom d' »Hôtel du Lion d’Or », une référence à la girouette en forme de lion sur le dôme central de la porte.

10. Pont de Pierre

Le plus ancien pont de Bordeaux, le Pont de Pierre a été construit au début des années 1800 sous les ordres de Napoléon Bonaparte. Les 17 arcs du pont étaient destinés à représenter les 17 lettres du nom de l’empereur. Chacune des travées est également marquée d’un médaillon blanc en l’honneur de Napoléon. Les forts courants de la Garonne rendent difficile la construction d’un pont à Bordeaux, et le Pont de Pierre a été le seul pont de la ville jusqu’en 1965. Le pont de pierre offre une vue imprenable sur les quais bordelais récemment rénovés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *